+41227560505 [email protected]

Article de Swiss House of Brands

Rédaction par Chantal Baer - Brand & business strategist

Swiss House of Brands & la tranformation digitale

 

Cet article a pour objectif de synthétiser l’approche globale de la transformation digitale au sein d’une entreprise PME en clarifiant les 3 piliers majeurs du changement :

1. Les nouveaux leviers de croissance

2. Les vecteurs de communication & vente

3. Les technologies du digital

Si la transformation digitale ne se limite pas à rajouter le e-channel à votre business, comprendre les 3 piliers du changement donne une vision globale du chemin à parcourir …

… pour que votre changement aboutisse à la croissance transformationnelle

1. Les nouveaux leviers de croissance

Ce qui a changé – ce qui est nouveau

Le développement des affaires passe par l’environnement à construire pour les «consommACteurs» (B2C comme B2B) dans une polarité marché vers industrie. Soit l’adéquation de vos marchés / segments vers votre offre (et non le contraire qui a prévalu jusqu’à présent). Partir du point de vue de la marque, c’est laisser place libre pour repenser tout votre business en terme d’opportunités marchés et de business model.

g

Comment ?

La marque

Dans cette perspective la marque est la ressource clé de l’entreprise et tout votre business s’articule autour d’une histoire a raconter – votre storytelling.

Il ne s’agit plus de vendre un produit ou un service mais de vous positionner autour d’un ensemble de valeurs en élevant l’ambition à un niveau plus humaniste qui est : qu’est ce que vous faites ou produisez pour l’humanité  ?

Les data

Incontournable, la construction des Data pour une entreprise passe par une seule et même base de données de toutes les informations de l’entreprise indépendamment des différents départements et en établissant la pertinence commune en fonction de votre marché (soit les clients et non l’entreprise). En fonction des informations prioritaires établir une taxonomie qui puisse vous donner les informations pertinentes en quelques clics. Les data représentent le capital de votre entreprise et cet exercice de mise en commun permet à chacun dans l’entreprise de rester conscient du but commun et d’éviter les chasses gardées même si certaines informations restent confidentielles.

En conclusion

A un niveau stratégique, la digitalisation est la faculté d’interagir en temps réel avec vos marchés.

Centraliser le business autour de la marque et des Data permet le déploiement de tous les leviers de croissance du digital dans un écosystème transversal ou les fournisseurs, les producteurs et les clients font partie intégrante de la chaine de valeur de l’entreprise.

2. Les vecteurs de communication / vente

Ce qui a changé – ce qui est nouveau

Le développement d’une communication digitale ce n’est pas avoir une brochure en ligne qu’on appelle site internet, c’est de développer un outil de marketing global et transversal pour l’entreprise et son écosystème global.

Il ne s’agit pas seulement de raconter votre histoire mais de faciliter l’expérience de vos visiteurs et de les amener à trouver la réponse qu’ils sont venus chercher.

Votre site internet est aussi un outil de prospection actif qui permet quasiment toutes les stratégies grâce aux techniques de SEO qui ne sont pas nécessairement payantes.

Les réseaux sociaux représentent un complément efficace pour peu qu’ils ne servent pas juste a augmenter l’infobésité. Il n’y a pas d’obligation de fréquence mais plutôt une obligation de pertinence.

Le shop online n’est pas réservé au seul B2C et suivant votre activité, il n’est pas nécessaire de mettre tout vos produits en ligne – l’achat en ligne peut-être aussi réservé à certains produits / services.

g

Comment ?

Etablir une stratégie de communication et de vente omni Channel – comment souhaitez-vous être perçu ? Où voulez-vous être dans 6 mois, 6 ans ?, quelles sont les solutions que vous apportez ? Quels clients souhaitez-vous acquérir ?

En conclusion

La visibilité dans l’univers virtuel dépend de la pertinence des communications / informations que vous publiez, de l’expérience client que vous proposez, du savoir faire que vous partagez et des techniques SEO que vous mettez en place. L’univers digital est votre zone de chalandise, vous avez quelques secondes pour retenir votre visiteur.

Investir dans la communication sans un bon positionnement de marque et une stratégie d’affaire c’est travailler pour vos concurrents.

3. Les technologies digitales dont l’AI

Ce qui a changé – ce qui est nouveau

Le propos n’est pas ici de faire la liste des technologies diverses et variées nécessaires selon les métiers ( VPA,ML technologies immersives, impression 3D, etc.) mais plutôt d’identifier les développements digitaux agiles dont les objectifs sont de faciliter l’organisation de l’entreprise, réduire la complexité et améliorer la productivité.

g

Comment ?

WebApp ou App

Les applications mobiles qui prennent leur source dans l’amélioration de l’expérience client ont par voie de conséquence des implications directes sur l’organisation et la productivité de l’entreprise.

Elles augmentent la productivité et améliorent les flux d’information. Gain d’efficience, de réactivité et de rapidité.

Par exemple une application qui permet à une entreprise de construction de communiquer à ses clients l’avancée des travaux en ligne selon un système de phasage des travaux et en même temps organise à l’interne le suivi du chantier, l’organisation des équipes pour l’étape suivante et la facturation selon les phases franchies. Cet exemple de WebApp aura été entièrement développée sur la base d’innovations modulaires dans un temps et un prix accessible.

L’innovation modulaire

Le développement informatique traditionnel lourd, conséquent et cher est devenu trop souvent inadéquat pour une PME. L’innovation modulaire consiste a réunir des éléments d’application existants pour construire l’application exacte qui vous convient. C’est en tout cas le 1er chemin à suivre.

Intelligence Articifielle (ou AI)

Dépassé un certain montant d’investissement informatique, il vaut mieux se tourner vers une AI.

La dernière génération d’AI est suisse, elle est cognitive et parle le langage naturel.

Une version existe pour les PME, au prix PME, elle nécessite aucune équipe informatique à l’interne et s’installe dans n’importe quel environnement IT existant.

*www.globaldataexcellence.com

En conclusion

La transformation digitale ne se résume pas a passer d’un état A à un état B, mais a intégrer dans votre organisation globale l’innovation / le changement permanent, lequel est généré par votre marché.

Pour que votre transformation digitale aboutisse à une croissance transformationnelle , il est incontournable d’établir une stratégie d’affaires dont la marque est la ressource clé.

Article rédigé par Chantal Baer, Brand & Business Strategist chez Swiss House of Brands